Edition XIII
Paru le 15 Avril 745
x

"Zip-a-dee-doo-dah, Zip-a-dee-ay

Belle oh belle et radieuse journée.

Bêtes et fleurs chantent, tout est parfait,

Zip-a-dee-doo-dah, Zip-a-dee-ay "




Oh Oui quelle merveilleuse journée ! C'est les vacances !
Les oiseaux chantent, les lapins cachent des œuf de Pâques et les chocolats tombent de partout ! C'est magnifique!

C'est tout beau ! Les enfants ont des yeux pleins de fantaisies ! Et pas que les enfants : la rédaction de la gazette !


Et oui, ils sont émerveillés par la fantaisie, les merveilles des choses ! Et quand ils pensent à ce mot, un autre arrive à la suite : Les Disney !

Et oui, qui n'a pas été bercé par la joie des chansons Disney ? Qui n'a pas apprécié les aventures d'Ariel, Mickey, Aladin, Simba, etc ? Qui n'a pas le syndrome de Disney ?
Peu de gens. Et pour cette minorité, rien de tel que vous racontez des histoire sur ce monde merveilleux ! Et pour les mordus de ce culte, vous pourrez les redécouvrir et redevenir des enfants !


Bonne lecture au pays des Disney!


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mini-sommaire :

- " La légende de Jack Adi " de Pikpasmasalad
- " l'air du vent " de LylyS
- "Apparition d'un étrange équipage" de Plogus
- " Madness: chapitre 1 et 2 " de Teish (Pour ceux qui n’auraient pas encore lus cette histoire)
- "Tiana’s Palace" d'Ayame
- "Neige-Blanche et les 7 pirates " de Bloody
- "La princesse Pôelée" d'Ayame
- Playlist Disney

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La légende de Jack Adi

On raconte qu'un célèbre pirate, dénommé Jack Adi, disparut sans laisser de trace, il y a plus de 300 ans. Ce pirate avait réussi tout ce qu'il avait entrepris, au temps où il sévissait sur les mers avec son Équipage. Il avait commencé sa carrière en temps que simple mousse. Puis, il organisa une mutinerie avec des pirates mécontents et se fut un succès. Il fut nommé Capitaine par la suite, et son insolente réussite continua. Il fut victorieux de la Marine en s'emparant du QG.
On dit même que c'était le seul pirate à résister aux chants des sirènes..

Enfin bref, un jour, alors qu'il venait de détruire un village au nord de Scarile, il découvrit un livre. Et c'est à ce moment, que son comportement changea. Il commença par s'enfermer dans
sa cabine et à ne sortir que très rarement pour donner quelques instructions. Au fil des jours, il ne sortait plus du tout. Il ne se nourrissait plus, ne dormait plus. Il étudiait sans cesse le livre qu'il avait trouvé et tout le monde finit par quitter l'équipage. Tout le monde, sauf un pirate du nom de Joe Bei. Il admirait plus que tout le Capitaine et selon lui, il avait ses raisons de ne plus sortir de sa cabine.


Une nuit alors qu'il dormait, il sentit quelques chose lui toucher l'épaule. Il se réveilla en sursaut et il le vit. C'était Jack. Ou du moins.. presque. Il avait une mine affreuse, une barbe épaisse comme un buisson, et il était squelettique. Après un repas, il lui expliqua que selon le livre et la carte qu'il contenait, il y avait un monde différent de celui-ci, et qu'un endroit sur la carte avait retenu son attention et il était plusieurs fois cité dans le livre. Il expliqua à Joe qu'il voulait s'y rendre, car ce Monde, serait peuplé d'être différents. Joe le suivit dans cette aventure.
Ils se rendirent à l'endroit sur la carte après un an de voyage. L'île était complètement isolée de la civilisation et introuvable sans le livre et la carte qu'il contenait.


Il débarqua sur l'île avec Joe et à peine le pied posé sur la terre ferme, les deux pirates se sentirent aspirés. Ils arrivèrent dans une ville où des êtres étranges les attendaient.
Ils furent accueillis par tout le monde et finirent par y vivre . La ville s’appelait Mickey Town
et la paix y régnait la plupart du temps. La gentillesse de Mickey, et Minnie, deux souris avec le don de la parole offrit à Jack la paix et la tranquillité qu'il recherchait. Il passa de nombreux mois à se reposer, et se fit d'autres amies, comme Dingo, Picsou, Donald et j'en passe ..
Mais sa soif d'aventure reprit le dessus ..


C'est ainsi qu'un beau jour, il partit à l'aventure dans ce vaste monde bien différent, toujours accompagné de Joe, et sauvèrent des griffes de sa terrible Belle-Mère, Cendrillon.
Quelques temps plus tard, ils firent la rencontre d'un homme, capable de voler sur un tapis volant, du nom d'Aladin. Ils apprirent même à en faire. Ils recueillirent auprès d'eux un lionceau du nom de Simba et rencontrèrent un homme changé en lama par une espèce de sorcière et le délivrèrent de ce sort. Le lama du nom de Kuzco sous son apparence humaine n'était autre qu'un empereur.. Jack a aussi rencontré une sirène, au nom d'Ariel où il tomba raidement amoureux.
Et il y a tant d'autres aventures ,qui serait bien trop longues à raconter.


Si on peut vous raconter ça aujourd'hui, c'est grâce à Joe qui finit par quitter ce monde au plus grand regret de son épouse Blanche Neige. Les adieux furent déchirants, mais sa vie de pirate lui manquait au pauvre Joe. Enfin, c'est ce qui est raconté dans le livre qu'on a retrouvé chez lui.

Et quand à Jack il serait rester vivre dans ce monde, devenant pirate et changeant son nom
en Capitaine Crochet.



PikpasmaSalad


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'air du Vent


Le problème des pirates, c'est qu'ils pensent tout savoir. Il prennent leur épée comme réponse à tout. Même les plus érudit d'entre eux, dans le fond, ne réfléchissent que peu.


Par une matinée ensoleillée, une indienne, perchée sur un arbre observant l'horizon et plus particulièrement un jeune homme qui se tenait au milieu des arbres, fredonnait doucement :


«Pour toi je suis l'ignorante sauvage,
tu me parles de ma différence,
je crois sans malveillance.
Mais si dans ton langage,
tu emploies le mot sauvage,
c'est que tes yeux sont remplis de nuages.
De nuages..»



Au même moment, le poing serré, les manches retroussées, le regard aussi froid que la lame de son épée, le jeune pirate qui se tenait debout dans cette foret semblait prêt à en découdre avec n'importe qui se présenterai à lui. Il était là dans l'espoir de se battre, lui qui aimait les combats, on lui avait promis qu'il serait servit grâce à cette mission. « Tuer les sauvages ».
Voilà ce qu'il devait faire.
Il avançait tant bien que mal sur cette terre hostile, coupant les branches qui le gênait d'un revers d'épée.

La jeune fille quant à elle, continuait de chantonner tout en s'élançant vers lui.


«Tu crois que la terre t'appartient toute entière,
pour toi ce n'est qu'un tapis de poussière.
Moi je sais que la pierre l'oiseau et fleurs,
ont une vie, ont un esprit et un cœur.»



Le pirate fut bien surpris de voir son épée lui échapper des mains en un quart de seconde.
Il se retourna brusquement avant de se rendre compte que sa fameuse épée était désormais dans les mains de la jeune femme qui se tenait maintenant à quelques mètres de lui.
A vrai dire, il ne savait pas ce qui le surprenait le plus ; que la jeune femme ai réussi à lui volé son épée sans qu'il puisse se défendre, ou parce qu'il se rendait compte que ce peuple que les gens appelaient « sauvage » pouvait compter parmi ces membres une si jolie femme.


«Pour toi l'étranger ne porte le nom d'homme,
que s'il te ressemble et pense à ta façon.
Mais en marchant dans ses pas tu te questionnes,
es-tu sûr au fond de toi d'avoir raison ?»



Tout en fredonnant ces mots, la jeune femme s'approcha de lui d'un pas déterminé et avant qu'il n'ai eu le temps de reculer elle lui arracha des mains les lambeaux de branches qu'il tenait encore. Le regard accusateur qu'elle lui lançait mis le pirate mal à l'aise.

 - Je pourrais te tuer !  lui lança t-il en reprenant son épée.

L'indienne s'arrêta de fredonner et le regarda intensément.Le pirate se senti encore plus mal qu'il ne l'était déjà.
Sans savoir pourquoi, les yeux perçants de cette jeune sauvage lui faisait un effet dingue.

 -Essaies un peu.  Répondit-elle en souriant avant de se mettre à courir.


«Comprends-tu le chant d'espoir du loup qui meurs d'amour ?
Les pleurs du chat sauvage au petit jour ?
Entends-tu chanter les esprits de la montagne ?
Peux-tu peindre aux mille couleurs l'air du vent?»



Le jeune pirate se surprit lui même à lui courir après. Qu'était-il entrain de faire ? Il avait une mission à remplir : Trouver le village des sauvages. Et il perdait son temps à suivre une étrangère qui s'amusait à chanter une comptine sans queue ni tête à travers les bois.


«Courrons dans les forêts d'or et de lumière,
partageons-nous les fruits mûrs de la vie
La Terre nous offre ses trésors, ses mystères,
le bonheur ici-bas n'a pas de prix»



Le pirate restait sans voix face à l'agilité impressionnante de la jeune fille qui se déplaçait d'une façon presque animale. Il n'avait jamais vu de femme comme ça. Les tavernières et autres habitantes des villes était beaucoup moins attractives. Pas qu'elles ne soient pas jolies,
au contraire, le jeune pirates avaient vu durant ses voyages beaucoup de jolies femmes près des ports où il avait amarré. Mais jamais une femme ne l'avait autant abasourdi.

 -Quel est ton nom ?  Lui cria t-il.

Pour toute réponse, la jolie brune continua a chanter :


«Je suis fille des torrents, sœur des rivières
la loutre et le héron sont mes amis
Et nous tournons tous ensemble au fil des jours
dans un cercle, une ronde à l'infini"



Bien sur, elle était jolie. Ses longs cheveux d'un noir ébène, sa peau mate et sa silhouette élancée jouait sûrement en sa faveur. « Mais c'est plus que ça » pensa le pirate. L'indienne chantonnait, encore et toujours l'air léger qui, de plus en plus rentrait dans la tête du jeune pirate.


«Là-haut le sycomore dort, comme l'aigle royal,
il trône impérial»
.



Et plus il écoutait, plus le pirate comprenait le sens de ce que fredonnait la jeune femme.
Il s’arrêta d'ailleurs de courir et pris conscience de la situation. Les pirates délogeaient les peuples indiens, les appelant « sauvage », pillant, tuant.. Et ils s'étonnaient de la réaction des opprimés. Cette prise de conscience n'échappa pas à la jeune indienne qui s'était elle aussi, arrêté de courir.


«Les créature de la nature ont besoin d'air pur.
Et qu'importe la couleur de leur peau.
Nous chantons tous en cœur les couleurs, les chansons de la montage
En rêvant de pouvoir peindre l'air du vent.»



A la fin de sa phrase, la jeune femme s'avança vers le pirate, sans une once d'hésitation.
Quand elle arriva à sa hauteur il pu remarquer les traits de visage si doux, et le sourire radieux de l'indienne. « Elle est dans le fond, bien loin d’être une sauvage » pensa-t-il.
Il ferma les yeux, et laissa la jeune fille chuchoter à son oreille :


«Mais la terre n'est que poussière
tant que l'homme ignore comment...
Il peut peindre aux milles couleurs,
l'air du vent.»



 -Quel est ton nom ?  Demanda t-il une nouvelle fois.

- Pocahontas. 


Et ce nom, résonne encore aujourd'hui dans l'esprit du garçon.


LylyS


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Apparition d'un étrange équipage


Tout commença le matin du 14 avril 745, lorsqu'un mystérieux capitaine, nommé Mickey Mousse, protégé par ces deux gardes du corps Pluto et Butch et secondé par Tic et Tac, décida de partir à l'aventure avec l'aide de leur navire : le Disney Bark.

Le courageux équipage prit la mer, dirigé par ces officiers : Minnie Mousse au poste de maître d'équipage et Dingo au poste de maître canonnier. Riri Fifi et Loulou étaient au poste de maître voilier.
L'immense galion continua sa route, à travers la mer agitée. Elle attira la curiosité de nombreux pirates qui sous-estimait ce drôle d'équipage.


Malheureusement pour eux, c'était une ruse. Des espions du capitaine s'étaient infiltrés sur les navires ennemis afin de s'emparer de leurs richesses.
Cette technique fonctionnait à la perfection. Ils dépouillèrent ainsi plus de cinquante navires pirates.


Reconnue pour leur actions de pillages, de nombreux pirates redoutèrent de croiser la route du Disney bark. Mais généralement, les mystérieux espions du Disney Bark voyaient les autres bateaux et ne voulaient qu'une chose: les piller.
Le capitaine ordonna à Buzz l'éclair de se téléporter à bord du navire afin de s' emparer de leurs nombreux trésors.


Une fois le trésor rassemblé, il le téléporta avec lui sur le Disney Bark. Ce nouveau trésor enrichit ainsi le disney bark et rendit heureux son capitaine et les autres membres. Ses seconds étaient aussi ravis car ils avaient trouvé une caisse remplie de noix et de noisettes. Ils décidèrent donc d'organiser un grand banquet pour fêter cette exploit.


" Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Il faut se satisfaire du nécessaire "



Plogus


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Madness

Chapitre 1:Une caverne bien vorace


La tempête faisait rage.

Cendrillon, s'accrochant au bastingage tandis que la pluie et le vent menaçaient de la jeter
par-dessus bord, douta une fois de plus de plus d'avoir choisi la bonne direction. Depuis un certain temps sa baguette ne lui indiquait plus la route la suivre et la jeune femme devait
elle-même guider ses compagnons à la recherche de l'île voltigeuse. Mais ils naviguaient depuis si longtemps maintenant qu'elle cru qu'elle s'était trompé et que sa chance et la magie l'avaient abandonné.

- Cendrillon ! appela quelqu'un.

Elle se retourna et vit une Raiponce trempée de la tête aux bottes s'avancer vers elle.

- Cendrillon, les cales sont en train de s'inonder ! cria t-elle pour couvrir le bruit des vagues.

- Impossible ! Merlin a dit...

- Merlin est vieux et n'a jamais navigué en mer par un soir de tempête ! l'interrompit Raiponce.

Une vague plus haute que les autres vint s'écraser contre le flanc du bateau et menaça de faire basculer celui-ci. Raiponce chancela et tomba sur sa soeur de coeur qui la retint et la remit debout.

- Allons voir la capitaine, dit-elle calmement.


Toutes deux avancèrent aussi vite que possible sur le pont mouillé et toquèrent à la porte du carré. Une femme vêtue d'un pantalon et d'une chemise bouffante leur ouvrit. Une longue tresse brune tombait sur son épaule et ses pieds portaient des bottes montantes de toile brune. Ses yeux dorés fixèrent les filles un instant avant que leur propriétaire ne les invite à entrer. Les deux blondinettes saluèrent Belle d'un hochement de tête puis s'inclinèrent devant une autre personne, assise à la table. Ses vêtements arboraient tous un blanc rehaussé d'or et une cape de pluie noire était jetée négligemment sur le dos de sa chaise. 

- Capitaine, dit Cendrillon, on vient de m'apprendre que les cales étaient presque pleines.

La supérieure releva la tête :

- Merlin n'avait-il pas assuré que son bois était étanche ?

- Merlin vieillit capitaine, et ses sorts ne sont plus aussi efficaces ; de plus il n'a jamais prit la mer lors d'une tempête, répondit Raiponce.

La capitaine hocha la tête. 

- Rassemblez l'équipage et dites à Ariel de se tenir prête, nous allons avoir besoin d'elle et de ses dauphins. Quant à toi navigatrice, fit-elle en se tournant vers Cendrillon, trouve un endroit qui nous mettent en sûreté le temps de trouver une voie pénétrable et de réparer le bateau. 



Rassemblé sur le pont, l'équipage du Madness avait les yeux tournés vers son capitaine :
Bloody Ethel Flint. Il y avait là les princesses de royaumes puissants mais aussi le compagnon de Bloody : Taho, un écureuil courageux mais pas téméraire et Taram, le cuisinier. Tous attendaient en silence qu'elle prenne la parole. 
Flint leva les yeux vers le ciel zébré d'éclairs puis reporta son regard sur ses membres et sourit. Elle ne pouvait rêver meilleur équipage de piraterie. Soudain quelque chose semblable à une boule de feu surgit des eaux tourmentées et une sirène leur fit signe. La pirate s'approcha du bord et lui lança :

- Alors quelles nouvelles ?

- Je pense que cette tempête ne se calmera pas avant des jours capitaine, il faut trouver un autre chemin, répondit Ariel. Plus loin à tribord j'ai repéré une grotte où nous pouvons nous cacher, ajouta t-elle.

- Conduis-nous.

Ariel attacha le bateau à un Luminar et grâce à la lumière que le poisson produisait, guida le navire jusqu'à l'entrée d'une immense caverne et là installa d'autres Luminars pour que ses amis puissent avoir une idée de la taille des lieux. La caverne était immense. Des lierres en fleurs courraient le long de ses murs et parfumaient l'air d'un doux parfum de printemps. Des tapis de mousse invitaient au repos sous des arbustes chargés de grenades, grosses comme le poing. 



Bloody fronça les sourcils. La grotte avait l'air accueillante et pourtant... Et pourtant une petite voix lui soufflait qu'elle n'en avait effectivement que l'air. Un truc clochait. Depuis quand une caverne surgissait-elle au milieu de nulle part juste au moment où on en avait besoin ? Et pourquoi l'atmosphère devenait-il plus chaud ? La jeune femme tira sur le col de sa chemise pour en défaire un bouton et observa les parois. "Drôles de stalagmites" reprit la petite voix. "Ne seraient-ce pas plutôt des stalactites ?" fit Bloody. Elle entendit un minuscule soupir avant : "Parce que tu as déjà vu des stalactites ou même des stalagmites dressées à l'horizontales ?

- Non, reconnut la pirate.

- Alors ?

- Hum... C'est vraiment bizarre ?

- Oui... Mais plus encore ?

- Il faut nous méfier.

- ça vient, ça vient.

- Cette caverne n'est pas ce qu'elle semble être ! 

- Ah ben il en aura fallu du temps ! 


Bloody mit ses mains en porte-voix et donna l'ordre aux filles de ne pas débarquer et de s'apprêter à faire demi-tour. C'est alors qu'un vent chaud et puant, venu des profondeurs de la caverne, leur souffla à la face. L'eau s'agitait sous le Madness, faisant tanguer le navire et une impressionnante vague forma une langue qui leur boucha la sortie tandis que les parois se rapprochaient de plus en plus vite, avec dans l'intention de broyer le bateau et ses occupants. Ethel Flint pesta et eut soudain une idée. Bon d'accord une idée qui lui couterait son navire mais cela n'avait guère d'importance pour le moment. 

Elle cria à Belle, sa seconde, de rassembler tous les tonneaux de rhum et de poudre sur le pont et de jeter tous les canots à l'eau, à l'envers. Aussitôt dit, aussitôt fait : les princesses firent une pile de tonneaux et les ouvrirent puis larguèrent les canots, coque en haut. Soudain un énorme craquement se fit entendre : le plafond de la grotte venait d'atteindre les mâts, les réduisant en bois de chauffage. Bloody grimaça : elle ressentait la douleur dans chacun de ses membres comme si c'était elle que la caverne écrasait. Cependant elle ne s'apitoya pas longtemps, le temps pressait il ne restait plus que quelques minutes avant que les flancs de la coque ne subissent le même sort. La capitaine du Madness ordonna à son équipage de sauter à l'eau et de se réfugier sous les petits bateaux. Après avoir vérifier qu'ils lui obéissaient tous et qu'il ne restait plus personne sur le navire, elle sortit un briquet d'amadou de sa poche, glissa Taho dans sa veste et alluma un petit mouchoir qu'elle jeta sur la pile avant de se dépêcha de sauter par-dessus bord. 



Juste à temps : le mouchoir enflammé tomba dans un tonneau de rhum qui s'embrasa, explosa et répandit des copeaux brûlants sur les autres. La déflagration fut assourdissante, l'air étouffant et brûlant et une chaleur insoutenable se propagea dans la grotte accompagnée de débris de bois. Un observateur se situant à l'extérieur de cet enfer aurait pu voir une caverne commencer à se rassembler sur elle-même comme une bouche qui se referme puis aurait peut-être été surpris de découvrir que de la fumée lui sortait par quelque cheminée secrète. Enfin la fameuse caverne vomit son contenu indigeste. Réfugiés sous les canots qui leur avait permit de garder un air sain et frais, les princesses, Taram et Ethel Flint ne subirent pas de grands dommages à part quelques contusions et une légère nausée lorsqu'ils furent éjectés du monstre. Ce dernier, malade et ivre, sombra dans l'océan et avec lui disparut la terrible tempête. Après un temps de pause, Ariel sortit la première de sa cachette pour vérifier qu'il n'y avait plus aucun danger. La sirène resta bouche bée sur ce qu'elle avait devant les yeux et courut.. enfin nagea avertir ses amis. Doucement, un à un, les canots se renversèrent, révélant une dizaine de têtes éberluées. En effet devant eux se dressaient une île superbe, majestueuse et boisée. 



La fameuse île Voltigeuse. On l'appelait ainsi car elle se déplaçait au gré de ses envies en voletant de ci de là. La légende disait qu'en son coeur reposait le secret de l'existence de l'univers et que celui qui le possédait forgerait un monde conforme à ses rêves. Bloody en avait entendu parler bien sûr mais le secret de l'existence de l'univers ne l'intéressait pas ; en revanche, la légende parlait aussi d'un fabuleux joyaux, le Callisto, qui répondrait à toutes les questions qu'on lui posait et la jeune femme avait très envie de lui poser celle qui la tourmentait depuis un certain temps déjà. Mais d'abord il fallait atteindre la plage. Les naufragés gagnèrent tant bien que mal l'intérieur de leurs embarcations et ramèrent vers un banc de sable fin, blond et chaud. Ils accostèrent et Taho, sentant la terre ferme, s'échappa de la veste de sa partenaire et fila en direction de la forêt proche. 

- Taho ! cria Flint, reviens ! 


Peine perdue : le petit animal disparut parmi les arbres ce qui obligea tout le monde à lui courir après. 

- Dès je te mets la main dessus, je te confisque ta réserve de noisettes pendant 1 mois, grommela la pirate en s'enfonçant de plus en plus dans la forêt sans s'apercevoir que derrière elle le chemin s'effaçait. Ce n'est que lorsqu'elle retrouva l'écureuil perché au sommet d'un arbre, une noix dans chaque joue qu'elle remarqua l'absence des autres et la disparition du sentier qu'elle suivait. 



- - - - -

Chapitre 2 : Phylo




- Regarde dans quoi tu nous a entraînés encore ! Ah vraiment.. Cendrillon ? Raiponce ? Belle ? Tiana ? Oho les filles !!!


Essayant de revenir sur ses pas, la pirate avait dégainé son épée et se taillait un passage à grands coups de lame. Sentant le danger de l'acier les herbes et autres plantes s'écartaient prudemment d'elle pour se regrouper aussitôt derrière. A un moment un arbre centenaire étendit ses racines juste sous les pieds de Flint qui trébucha. Rendue furieuse par tout ce vert, elle se retourna et flanqua un vilain coup d'épée sur l'expansion arboriale qui se rétracta. 

- Non mais fa va pas ??? Arrêtez fa !!! Il vous a fait quoi cet arbre d'abord ?? Hein ?? Vous pouvez pas répondre pas vrai ?? EFPEFE DE FAUVAGE !!!!

Surprise, Bloody chercha autour d'elle d'où pouvait provenir ce flot de paroles coléreuses, leva la tête et découvrit un hanneton perché sur une branche. 

- Quoi, quoi qu'est-fe t'as ??? 

- C'est toi qui parle ? fit la pirate incrédule.

- T'aurais voulu que fe foit qui ? répondit l'insecte, encore plus furieux. Tu crois que la parole ne t'est accordée qu'à toi ?? Tu crois que les animaux ont pas le droit de l'ouvrir ?? Moi auffi j'ai des choses à dire !! 

Et ainsi de suite pendant plus d'un quart d'heure. Tandis que le hanneton lui assénait sa litanie, Petite Voix se réveilla : "C'est quoi ce tintamarre ? Pas moyen de dormir tranquille dans ta tête toi ! Et pis pourquoi tu causes à une crotte ?"

- C'est pas une crotte, c'est un hanneton. 

- Hein ? Ben dis donc c'est moche !

- T'es pas gentille !

- Non. C'est toi qui vient de penser ça je te signale. 

- Ah... Ben je suis pas gentille !


Dérangé dans son discours par la conversation de Flint à elle-même, le grand orateur fixa la jeune femme d'un oeil soupçonneux. En réponse elle s'épousseta et reprit sa marche, l'air de rien. Derrière elle, elle entendait la voix du petit animal qui lui criait de revenir si elle était un homme et dans sa tête, la proposition de Petite Voix de l'écraser. Ignorant les deux, elle se dirigea dans la direction qu'elle jugeait approximativement la bonne jusqu'à ce que... 

- Eh toi !

La flibustière se retourna, prête à houspiller l'insecte... Insecte qui s'était transformé en vieillard et qui s'avançait, dos courbé. Il s'arrêta un instant pour reprendre son souffle et se redressa.. avant de pousser un grognement de douleur et de se courber à nouveau. Il grommela quelque chose d'indistinct entre ses dents mais Bloody aurait pu jurer comprendre les mots “saleté” et “rhumatisme”. Amusée, elle attendit tranquillement qu'il finisse de se plaindre de l'âge et fit :
-Oui ?

-Te moque pas de moi, lança t-il en lui jetant un regard noir. Quand t'auras mon âge tu vas voir si fa te fera auffi fafile de courir. 

-Je cours pas, c'est trop fatiguant.

-Ah ? Même pas un peu ?

-Non. Déjà rien qu'en voyant les autres courir toute la journée, ça m'épuise. En plus le plus souvent ils courent pour rien...

-Oui ben... Retire ton petit fourire fuffisant de ton visage !

- Je n'ai pas de petit fou rire, dit Flint en lui faisant un grand sourire.

Comme tout les interlocuteurs de la pirate, le vieillard abandonna. Il soupira et s'assit en tailleur. Ce qui permit à la jeune femme de mieux le détailler : plutôt grand, il était chauve, le crâne luisant sous le soleil. Il avait une barbe millénaire d'un blanc étincelant et qui lui tombait sur les pieds. Habillé d'une longue robe qui avait dû être blanche dans une vie antérieure, il ressemblait à un druide ou à un prêcheur raté. Elle revint à son visage et vit que ses yeux noirs la dévisageaient. Prenant brusquement conscience qu'elle se trouvait en présence de la seule personne qui pouvait l'aider à retrouver le reste de sa troupe, elle lui demanda poliment si il savait quelque chose au sujet d'une dizaine de jeunes filles et d'un gamin. Lui fut répondu qu'ils avaient été capturés par les gardiens du temple Kracoiri et qu'ils serviraient de petit déjeuner au Kraken le lendemain matin. 

Quoi ? Hors de question ! Ils vont voir ces gardiens Kra-je-sais-pas-quoi !


-Tu ne pourras rien faire. Fes créatures font invinfibles car elles tirent directement leur forfe et leur énergie du Kraken. 

-Je ne vais quand même pas laisser mes compagnons se faire dévorer sans même tenter de les sauver !

-Fi tu fonfes dans le camp ennemi tête baiffée fans un plan en poche, tu vas te faire tuer et fa ne les aideras pas beaucoup pluf. Par contre il y a un moyen de les fauver mais il te faudra un grand courage et du matériel folide.

-Le courage, j'ai. Malheureusement mon bateau a été détruit et tout ce que j'avais comme arme a sombré. Il ne me reste plus que mon épée. 


Elle lui tendit l'objet mentionné. Le vieil homme l'examina longuement sous tous les angles et déclara qu'à part un mouchoir, il ne voyait pas très bien ce que l'arme pouvait découper. Bloody lui fit remarquer qu'elle voyait très bien ce qu'elle pouvait découper et qu'elle pouvait lui montrer ; le druide se le tint pour dit mais objecta :


-Oui f'est une très belle lame que tu as là, mais contre le monftre, elle fera bien pâle figure.

-Contre le monstre ?

-La feule façon de fauver tes amis et de détruire les gardiens est de tuer le Kraken. 

-Tuer le Kraken ? Et comment ?

-Grâfe à Phylo. 

-Phylo ?

-Oui oui Phylo, tu vas arrêter de répéter tout fe que je dis oui ? C'est quoi qui va pas, t'entends mal ? Ou bien t'es croisé avec un perroquet ?

-Excuse moi mais c'est difficile de comprendre quelqu'un qui a l'air de parler en machouillant sa langue, rétorqua Flint. Et pis d'abord, c'est qui Phylo ?

-Viens avec moi, je vais te montrer.



Pendant ce temps, à l'autre bout de l'île...

Cendrillon tira encore une fois sur ses liens, en vain. La corde de chanvre était bien trop solide et tirer dessus ne faisait que resserrer le noeud. Découragée, elle se tourna vers ses compagnons, eux aussi saucissonés. Qu'aurait donc dit leur capitaine si elle les voyait ainsi ? Surement rien. Surement rien parce qu'ils ne seraient pas dans cette situation. Si Taho ne s'était pas échappé et si ils n'avaient pas été séparés, Flint aurait tendu un piège aux gardiens et en aurait profiter pour “emprunter” leur bateau. La princesse mit ses dernières force dans une ultime tentative de desserrer la corde et poussa une plainte lorsque la circulation de ses poignets fut coupée. Jasmine, à côté d'elle, la pria de renoncer.

-Tu vas finir par te faire mal Cindi, argumenta t-elle.

-C'est déjà fait, dit Cindi. Si seulement j'avais quelque chose de coupant...

-Tu ne réussirais qu'à t'ouvrir les veines, la coupa Belle, reste tranquille, ces cordes sont trop solides pour nous. Il faut nous reposer et réfléchir à un moyen de nous en sortir.

La navigatrice hocha la tête et cessa de se débattre. Belle avait raison, elle devait reprendre des forces, cette bataille l'avait vidé. Elle ferma les yeux et se repassa les derniers événements pour passer le temps.

Partis à la recherche de l'écureuil Taho, ils s'étaient perdus et avaient été encerclé par une bande de guerriers à l'air patibulaire et au regard vide. Leur peau avait l'aspect et la dureté du cuir et leur corps était spongieux, comme élastique. Leur armement, rudimentaire, semblait majoritairement composé de lances et de filets. Cependant leur force surhumaine, leur agilité et leur facilité à guérir en faisaient des adversaires invincibles.

Les filles avaient placé Taram au centre du cercle qu'elles avaient formé et s'étaient défendues aussi longtemps qu'elles avaient pu tenir. Leurs assaillants ne semblaient pas vouloir fatiguer, contrairement à elles. Puis, une à une, elles s'étaient effondrées, blessées et vidées. Il n'y avait que Raiponce et Belle qui étaient restées debout, rendues encore plus fortes par le besoin de protéger leurs soeurs. Elles se déchaînaient, donnant un coup d'épée par ci et balançant un coup de poing par là.

Mais même les tempêtes les plus violentes finissent par se calmer ; les deux pirates s'étaient finalement laissées prendre, épuisées. Tous avaient admiré le courage de leur seconde et du lieutenant. Personne n'avait poussé un cri, dit un mot lorsque les guerriers les avaient attaché puis balancé dans cette hutte puante. Maintenant ils attendaient. 
Fatiguée et tremblante, Cendrillon finit par s'endormir.



Dans une partie de la forêt pas très éloignée du camp...

Bloody jura pour la millème fois que l'on ne l'y reprendrait plus. Voilà bientôt trois heures qu'elle suivait ce guide de pacotille, trois heures qu'elle avançait avec de la boue jusqu'aux genoux, une odeur nauséabonde dans les narines, trois heures qu'elle s'écorchait les jambes et qu'elle devait supporter les discours entrecoupés d'avertissements (souvent trop tard) du vieux bouc. Elle sentait monter en elle une colère noire, si l'épouvantail ne lui annonçait pas tout de suite qu'ils étaient arrivés, elle se servirait de sa tête comme lanterne ! Comme si celui-ci lisait dans ses pensées, il finit par s'arrêter devant un grand rideau de lianes et se tourna vers elle :


-Nous voilà arrivés, dit-il, derrière tu trouveras fe dont tu as besoin mais prends garde !

-Bien, bien je ferais attention rho ! Tu me laisses passer maintenant ou tu prends racine ?

-Quelle caffe-pieds vraiment !

-Je suis connue pour ça oui. Allez bouge !



Il s'écarta pour la laisser passer en maugréant.


-Ah !, fit-elle, j'allais oublier : c'est quoi ton nom ?

-En quoi f'est important ?

-Parce que si jamais je tombe sur une créature démoniaque encore plus moche que Cynok, il me faudra un nom sur lequel jeter ma malédiction.

-Y aura pas de monftres, mais fi tu veux appelle-moi Famir.

-Famir ?

-Non, Famir !

-C'est bien ce que je dis, Famir.

-Non, le "f" tu remplafes par "f".

-Ben oui ça donne Famir.

-Non ! Rho laiffe tomber.


La flibustière haussa les épaules, écarta le rideau de lianes et se retrouva devant un lac. Bleu. C'est tout ce qu'on pouvait en dire. Il n'était ni plus grand qu'un autre, ni plus beau, ni plus profond. Non. Il était bleu point. Ethel Flint fût surprise d'être un peu déçue mais se consola tout de suite en remarquant pourquoi le lac était aussi banal : un navire, blanc et or, se tenait au centre. Une figure de proue représentant une sirène mâle regardait l'eau, comme plongé dans ses pensées. Il capturait toute l'attention, rendait toute chose ridicule, et éblouissait son monde. Bloody s'assit. Elle sortit une réglisse de sa poche avant, la mangea puis baissa la tête et ferma les yeux. Un quart d'heure passa ainsi sans qu'elle ne bouge, Taho comme vigile. 
La figure de proue remua. Ce fut d'abord un froncement de sourcils, après un air perplexe se dessina sur son visage de bois et il tourna la tête dans la direction de la pirate. 

-Psssst !

-...

-Pssst !

-...

-EH !!, cria t-il.

Ron, lui fit-il répondu.
Vexé, il manoeuvra de façon à s'approcher du rivage, et hurla : "OH TOI !!!" surprenant la jeune femme qui s'était endormie. "Hum, quoi ?" fit-elle, encore dans les vaps, "Que veux-tu ? lui demanda t-il, Tout l'or qui se trouve au fond de ce lac, la réponse à une de tes nombreuses questions existentielles ou bien juste la paix dans le monde ?


-Je n'ai pas besoin d'or, j'en ai assez comme ça. Mes questions peuvent bien rester sans réponses et la paix dans le monde ne servirait à rien, les hommes sont trop stupides pour savoir en profiter.

-Alors t'es là pour quoi ?

-Pour toi.

-Pour moi ?

-Oui, j'ai besoin d'un bateau, tu en es un, donc c'est toi que je veux.


Phylo regarda son interlocutrice bouche bée. Jamais on ne lui avait fait pareille offense à lui, le grand maître des océans, l'écumeurs des mers, le voyageur indestructible ! Jamais on ne lui parlait sur un ton aussi irrespectueux, d'égal à égal. Il pencha la tête :

-Et si je t'aide, je suppose que tu vas me ramener ici sans même un petit merci et que tu vas repartir comme si de rien n'était...

-Non, si tu m'aide, je te garde.

-Juré ?

-Juré !

-D'accord ! Tu veux faire quoi ?

-Tuer le Kraken.

-Oui bien sûr, ce sera un jeu.. QUOI ???

-Tuer le Kraken est le seul moyen de sauver mon équipage, dit Flint et elle lui raconta toute l'histoire.


Le navire l'écouta et accepta de l'aider. La pirate grimpa à bord, prit le temps de se familiariser avec le gouvernail et se demanda comment sortir de là où ils se trouvaient car le lac était parfaitement rond, sans issue. Phylo sourit. Il lui fit découvrir son secret : un canal qui conduisait à la mer. Il était juste assez grand pour laisser passer le bateau et une grande partie de la végétation environnante le dissimulait aux yeux des curieux. Ils l'empruntèrent, Flint au gouvernail, Taho à la vigie.


Bientôt ils se retrouvèrent au large, à l'endroit où apparaissait habituellement le Kraken. Il était minuit, le monstre ne devait prendre son déjeuner qu'à partir de huit heures. S'installant à la vigie avec son ami, Bloody douta du plan qu'elle avait élaboré en route et leva la tête vers les étoiles.Soudain de l'eau sortit une immense tentacule qui saisit son écureuil et l'entraîna à sa suite sous l'eau.

-Taho !!



La suite , peut-être un jour !


Teish


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tiana’s Palace


Lors d’une nuit sans lune, un petit bateau voguait sur les mers. Il y avait du jazz et des bonnes odeurs de nourriture, qui alléchèrent toute personne de ce monde.
Ce bateau avait pour nom Le «Tiana’s Palace».

De jeunes pirates entrèrent, arrêtant la musique et faisant disparaitre la bonne humeur de tous.

-Nous sommes des pirates venant de toutes les mers et nous avons faim ! FEMME ! DU RHUM ET DE LA BONNE BOUFFE !

-Tout de suite messieurs ! répondit la douce et délicate voix »

Et de derrière le bar, sourit une femme magnifique, accompagné d’un bel homme.

Naveen, un Gumbo pour ses messieurs, des beignets et du rhum s’il te plait !

-Bien ma douce !

-Messieurs, posez vos armes, ce bateau est neutre ! Et installez-vous.»


Les pirates, sous le charme, posèrent leurs armes et se détendirent.
La jeune femme demanda à ses musiciens de jouer un morceau. Et le jazz retentit de nouveau, les sourires se réinstallaient et la bonne humeur était là.

La belle femme s’absenta quelques instants, et réapparut avec une grosse marmite pleine.
Le jeune homme apparut avec des tonneaux de rhums.
Tout le monde se firent servir chacun leur tour, elle expliqua aux pirates :


-Voilà du Gumbo, c’est typique de chez vous, j’espère que vous aimerez !


Ils gouttèrent et un sourire s’afficha sur leurs visages. Le repas se passa dans la plus ambiante des soirées.

Une fois finie, les pirates partirent en leurs donnant quelques pierres d’or.
La jeune femme refusa et lui rendit :


- En Nouvelle-Orléans, le Gumbo est un plat qui se partage avec tout le monde. Gardez cet argent. Mon mari et moi n’en avons pas besoin.


Les pirates acquiescèrent et partirent.


-Quels sont vos noms ?

- Je m’appelle Tiana et lui c’est mon époux, Naveen ! Venez quand vous le souhaitez, notre restaurant vous sera toujours ouvert !



Les pirates firent passer le mot sur toutes les mers. Le «Tiana’s Palace» devint le restaurant le plus populaire, où règna la joie, la musique et surtout le partage !


Ayame


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Neige-Blanche et les 7 pirates


Il existe tant d'histoire sur les mers de Survivors: des belles et des terribles. Certaines étaient joyeuses, d'autres plus tragiques. Celle que je vais vous conter raconte l'histoire d'une belle princesse fuyant la cruauté de sa belle-mère : Neige Blanche !


Neige Blanche était d'une beauté éclatante et d'une grande gentillesse. Elle était aimée de tous les habitants de Fortune. Elle avait beaucoup de prétendants. Mais elle attendait que son prince charmant arrive sur son beau cheval Blanc. Elle était idolâtrée par tous, sauf sa belle-mère. Elle ne supportait pas qu'elle ne soit pas la plus belle du royaume. Jalouse et narcissique, elle manipula le général de la Garde Royale, surnommé le Chasseur grâces à ses lancers de couteaux, ratant rarement sa cible afin qu'il tue la jeune Neige Blanche.


Un soir, il suivit la belle, couteau à la main. Neige-Blanche le remarqua et se mit à fuir. Après une longue course-poursuite, elle se dirigea vers le port. Elle était perdue. Elle regarda derrière elle et le chasseur était toujours là. Elle vit un bateau prêt à partir et elle monta dedans. Mais hélas, elle reçut un couteau qui la blessa grièvement et tomba dans les pommes.


Elle se réveilla dans une cabine, bandage au niveau de sa blessure. elle ne comprenait pas où elle était. Elle marcha doucement et vit des armes, des crânes, des pierres précieuses, etc. Un bateau pirate. Elle avait peur, mais en entendant des gros éclats de rires, la peur s'estompa. Elle ouvrit une porte et vit 7 individus de bonne humeurs.


La première particularité était qu'ils étaient tous pas très grands et qu'ils se ressemblaient tous. Ils étaient tous frères, d'une grande famille Nhins. Mais ils étaient néanmoins tous différents. Le capitaine, surnommé Chef était celui qui dirigeait cet équipage. Il était le plus intelligent et ces frères l'écoutaient toujours pour suivre ces maintes stratégies. Guilleret était le plus heureux, il voyait toujours la vie de bon côté, même à travers la mort. Tout le contraire de son frère jumeau, Grognon. Lui voyait le mal partout et ne souriait jamais. Il s'énerva pour un rien et se battait pour un oui et pour un non.

Bênet et Poltron étaient les plus discrets. Ils parlaient peu et ils étaient toujours dans leur monde. Mais ils étaient très forts pour se cacher et espionner. Le dernier était toujours malade, enfin c'est ce qu'il disait tout le temps. Ils l'appelaient l'Hypercondriaque, on comprend pourquoi. Il s'imaginait toutes sorte de maladies et chercha tous les remèdes possible. Sa lubie le rendit très bon en soin et était un très bon médecin.



Cet équipage était particulier. Bien qu'ils ne faisaient pas très peur, ils étaient très doués pour se battre. Neige- Blanche adorait leurs compagnies et leurs mode de vie. ça lui changeait de sa grande demeure, entouré de domestiques la suivant comme des toutous. Elle resta avec eux et elle devint plus forte et encore plus belle.


Lors qu'elle était en escale sur Fortune, des années après, elle rencontra de nouveau Le Chasseur qui n'en cru pas ces yeux. " Elle était encore en vie ? "

Neige Blanche se battit contre lui. Quand elle allait l'achever, le chasseur avoua que c'était sa Belle-mère qui voulait sa mort. Abasourdie et encore plus énervé, elle se rendit vers son ancien château, accompagné de ses compagnons Nhins pour détruire et détrôné la reine.



La reine fut détrônée mais Neige Blanche n'a jamais voulu reprendre la couronne. Elle voulait rester sur les mers, entouré de ces amis et laissa ce poste vacant à celui qui veut. Des années plus tard , Ferlan IV s'autoproclama roi et fit régner la terreur sur ces mers...




Comment aurait été Survivors si Neige Blanche avait gardé son trône ?
Cela est une autre histoire...

Bloody



------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La princesse pôelée


- Flynn. Regarde la Lune comme elle est belle !
Et ce bateau !! Ah, ils nous tirnte des boules de feu ! C’est pour nous saluer ?


-Raiponce, rentre immédiatement ! Ce sont des pirates qui attaquent le château ! »


Elle courra pour rentrer. Les gardes étaient tous devant la grande porte du royaume et sur les remparts. Ils étaient tous armés. Raiponce attrapa également son arme. Flynn voulut l’arrêter, mais il se prit un vilain revers qu’il eut un oeil au beurre noir…

Elle voulait défendre son royaume par tous les moyens !
Les pirates débarquèrent sur la terre ferme et commençaient à attaquer le royaume.



Raiponce prit Maximus et Pascal et chargea avec son drôle d'arme : Une poêle.
Les pirates riaient de cet objet. Mais ils se stopèrenet net en voyant la puissance de cet ustensile de cuisine.
Rayponce mit en terre une grande partie des pirates. Maximus les faisait fuir aussi.
Flynn essayait tant bien que mal de rejoindre sa belle, un peu sonné…


BIM ! BAM ! BOUM ! POELE !!!



La bataille fut acharnée. La tendre princesse en avait marre. Elle frappait tout ! Même Flynn. Elle ne différenciait plus ses amis et ses ennemis.
Les restant des pirates voyaient que ceux qui les contraient étaient un caméléon,
un cheval, un voleur sonné et une femme munie de … bah, d’un simple poêle et qu’elle triomphait. Ces scélérats fuirent ces drôles d'hurluberlus.



Depuis, son royaume n’eut plus aucunes attaques de pirates, brigands et autres. Les rumeurs s’étaient répandues comme quoi, leurs armes étaient, certes des poêles, mais que malgré ça,
il gagnait ! Raiponce était la princesse la plus heureuse du monde, dans le royaume le plus paisible. Bien qu’elle soit considérée comme la princesse la plus étrange au monde..


Ayame


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Playlist Disney :


"Il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux
Chassez de votre esprit tous vos soucis
Prenez la vie du bon côté
Riez, sautez, dansez, chantez
Et vous serez un ours très bien léché !"



Et oui ! Cette semaine, la playlist, au même titre que la VDO revêt son costume enfantin, et se laisse porter par l'univers féérique de Disney. La rédaction vous présente sa playlist concoctée spécialement pour l'occasion par l'ensemble des rédacteurs ayant travailler sur cette gazette :

Commençons par Bloody qui choisit la célèbre chanson du Roi Lion ;Hakuna Matata "c'est une chanson que je peux écouter, écouter et écouter. Elle donne du peps et ça me rappelle des souvenirs d'ancienne animatrice, on le chantait très souvent !"

-Chem-Cheminée Chem-Chem Cheroo de Mary Poppins. "Un des premiers films que j'ai regardé et je ne m'en lasse pas !"

-Le Boogie Blues de l'Etrange Noel de Mr Jack, "Ce méchant a trop la classe et c'est de mes films préférés !"

-Sauvage de Pocahontas. "Juste, j'adore, rien à dire !"

-Sous l'Océan de La Petite Sirène, choisi en grande partie pour Sébastien.



"Quand la sardine biguine des biguines,
Çà balance, çà swingue !
Ils ont du sable, çà c'est certain,
Nous le jazz-band et tous les copains !
On a les clims clams,
Pour faire une jim-jam,
Sous l'océan !"




Pour Pikpasmasalad, une seule chanson mérite d'être retenue : celle de Comme un homme issue du dessin animé Mulan.


De son coté Ayame a choisi Ce qui fait qu'tout tourne en rond de Merlin L'Enchanteur. "C'est une musique adorable et elle donne leçon de vie"

-Aloha O'e de Lilo et Stitch "Une musique douce, qui montre la tendance et des paroles de grandes sensibilités."

-Charivari du Bossu de Notre Dame "c'est une musique de fête qui montre que les apparences sont trompeuses"

-He mele no lilo de Lilo et Stitch. "Elle montre la musique traditionnelle des iles et la beauté de ses danses"

-Tout le monde veut devenir un Cat des Aristochats
"Musique qui bouge, qui explique que la vie de chat est parfaite *O*"


"Tout le monde veut devenir un cat
Parce que un chat
quand il est cat
Retombe sur ces pattes
A jouer du jazz
On devient vite un acrobate
Oui tout le monde veut devenir un cat"




Enfin, LylyS a sélectionné L'air du Vent de Pocahontas.
"C'est l'un des seuls Disney dont le message me parle vraiment, sur cette chanson là particulièrement."

-L'histoire de la vie du Roi Lion. car elle "trouve juste cette chanson épique !"

-Higitus Figitus de Merlin L'Enchanteur. "Plus pour les images complètement dingues que pour la chanson en elle même."




Sur ce, se termine cette Playlist spéciale Disney.

Et vous ? Quelle chansons préférez-vous ? Faites nous le savoir via VDO la mouette !


N'hésitez pas à participer vous aussi à la VDO en envoyant votre playlist à la mouette VDO ou aux rédacteurs. Pas besoin d'être sur Disney , évidemment !


------------------------------------------------------------------------------------------------------------


"Allez bye bye déjà
Il faut bien qu'on s'en aille
Chacun sa route et son étoile
Il faut se dire bye bye "



Et oui, cette VDO est finie. Vous avez découvert ou vous remémorez l'univers de Walt Disney.


Grand merci à LylyS, Ayame, Teish, Plogus, Pikpasmasalad er Bloody pour avoir écrit pour cette gazette!


Merci évidement à Walt Disney et son équipe pour avoir créé de nombreux films , chansons, etc. Sans eux, ça serait pas la grande joie!


A la prochaine , pour une nouvelle VDO avec vos textes et tout !




Allez bye bye déjà
Il faut bien qu'on s'en aille
Chacun sa route et son étoile
Il faut, il faut, il faut, il faut...


(Basil, Détective Privé)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Edition XII
Paru le 01 Avril 745
x

Les jours passent et nous voilà déjà en avril !
C'est parti pours la chasse aux oeufs, à manger plein de chocolats et surtout faire des blagues!

Et oui c'est le premier avril aujourd'ui! Sortons nos plus grands mensonges, blagues, bêtises ! Aujourd'hui c'est permis!


Afin de profiter de cette belle journée, voici votre gazette que vous adorez tant !

Des histoires, des actus, des ragots, des interviews et de nouvelles rubriques !
Et oui, la VDO s'étoffe grâce à vous!

Bonne lecture!


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mini-sommaire :

- SurvInfo
- " Interview d'Azhahel" par Slevin
- " La légende de l'île au trésor " de Plogus
- " La fondation de l'église : La Sainte Banana" de Boeufman
- " Ce que vous pensez de ..." par Tchoucrok
- " Père Pirate,raconte-nous une histoire ! " de Swan
- " Kyoshiro et la vie moderne. " par LylyS
- Spotted Survivors => Nouveau
- " Voyage en enfer" de Zack
- " Nouveau Mercenaire " de Fenris
- Playlist du Mois => Nouveau
- " Un joyeux Anniversaire ! A qui ? A vous !" => Nouveau
- Autant en emporte les ragots

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SurvInfo

Le mois de Mars a été fort en rebondissemments !

BarbeNoire a alerté tous les équipages que plats, soins, pouvaient se périmer s'ils sont restés trop longtemps dans les placards et donc être inutile !

Par cette information horrible, les équipages ont décidés de les utilser au plus vite.
Et comment ? Par les guerres Pardi!

Et oui de nombreuses guerres ont éclatés au même moment: Sheitan, Banshee, Le Chronovora, Rénégats, Marine Royale, Hunter Slayers se sont réunis sur la même zone pour se bastonner !
De beaux combats de tout les côtés mais il n' y a que deux vaincqueurs : Sheitan ont gagné contre Chonovora et Banshee pour leur premier combat.

Mais Banshee n'a pas laissé tombé et a fait un triple combo : Sheitan, Hunter Slayer et la Marine Royale ! Rien que ça !

Survi a connu beaucoup d'agitation sur ces mers. Il y a également eu une invasion de monstres ! Mais pas n'importe lesquels : Ceux qu'on appelle Pokemon.
Dirigé par Drake O'Feu, ils étaient une dizaine à envahir les mers pour le concquérir. Mais les pirates ne se sont pas laisser dominer et ont capturés ces créatures en même pas deux jours.


Depuis, les mers sont redevenues tranquilles. Mais sur le plancher des vaches, une nouvelle installation s'est fait connaitre : La potence.
Les tricheurs, les rageux trop insultants, et autres sont dévoilés au plein jours afin d'éviter tout autre abus. Tout le monde a plus qu'à se tenir!

Mais comment s'amuser en évitant des dérives ? Pik, la salade a organisé un petit concours pour passer le temps. Un genre de loto, Tentez votre chance de gagner des fragments, po ou divers objets!

Un autre concours se prépare : " King of Survivors". Crée par RackamleRouge, il s'agit d'un affrontement de plusieurs petits équipage ( de 5 membres ) afin de savoir qui sont les meilleurs! Sans plats , avec des pirates à qui on se parle pas souvent , ça risque d'être magnifique! Elle est prévue pour mai, mais vous pouvez déjà vous inscrire !


Il y a eu un mariage très mouvementé : Celui de PikpasmaSalad et la rédactrice LylyS. Après une première cérémonie gâchée par des invités turbulents, ils se sont enfin dit : Oui lors du deuxième round. Félicitations à eux et Bon courage à la mariée., la salade n'est jamais tranquille..

Comme d'habitude, la rédaction recrute toujours des pirates motivés pour écrire des textes ! Si vous vous sentez prêt à écrire très souvent pour la VDO, envoyez votre candidature à Bloodyethelflint!

C'est tout pour les SurvInfo,
à Vous les textes!

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Interview d'Azhahel


Une VDO n'est rien sans interview de valeureux pirates. Pour cette édition, c'est Slevin qui
s'y colle! Après maintes recherches, il a enfin trouvé à qui il pourra de multiples questions : Azhahel !



Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour à tous, moi c'est Azhazel! Anciennement connu sous le nom de Rayley !
Je suis un pirate en perpétuelle quête de force, de gloire et de richesses ! Je ne suis pas forcement bagarreur mais attention à ne pas me chercher quand même !


Raconte nous comment tu es venu à la piraterie ?

La piraterie, je suis tombé dedans depuis ma tendre enfance... enfin tendre... Petit, je vivais pas très loin de la taverne de Forest Gun et j'adorais m'y incruster pour pouvoir voir, écouter les conversations et les récits d'aventures des nombreux pirates qui venaient y cuver leur rhums.
Et c'est devenu une passion petit à petit...
Je me suis donc juré un jour, d'être un des plus grand pirate de ce monde !


Qu'est ce qui te fait avancer en tant que pirate ?

Ce qui me fait avancer dans la piraterie, ça serait mon ambition je pense.
Je m'explique ... Je suis, comme dit précédemment, en perpétuelle quête de force. Et donc au fond de mon navire, dans mon petit labo secret, j'élabore de nombreuses théories pour devenir toujours plus fort...
J'ai trouvé pas mal de truc et je dirais que je me suis bien avancé dans ce domaine d'ailleurs ces dernier temps !

Maintenant je travaille sur d'autres projets qui feraient de moi un homme riche ! Très riche ! Peut être même plus que Pik !! Mais je n'en dirais pas plus !


Raconte nous un de tes meilleurs souvenirs sur les mers de Survi

Mon meilleur souvenir... A vrai dire je sais pas trop... J'ai vécu pas mal de bon moment durant ma carrière, que ce soit mes grandes découvertes, les victoires en guerre ou les moments de délire en salle commune avec les copains... Donc à cette question je réponds tout cela à la fois !


Raconte nous un des tes plus mauvais souvenirs

A l'inverse, mon plus mauvais souvenirs, ça je le sais bien... C'est la trahison !
Je tairais le nom de cette personne par respect pour son intégrité... Mais je suis quelqu'un de loyal et franc et j'aime pouvoir m'appuyer sur des soutiens et des personnes de confiance.
Il m'est malheureusement arrivé de me tromper de personnes et j'espère ne pas répéter cette erreur à l'avenir ...
Y'a aussi Sslam mon petit apprenti qui se co plus ca me rend triste


Quels conseils donnerais-tu aux jeunes mousses ?

Si j'ai un conseil à donner aux jeunes, ça serait ... La persévérance paye toujours !
Il ne faut rien lâcher les mômes, fouillez, bataillez, coursez , canonnez, cherchez à être plus fort etc ... Vous serez un jour un grand pirate si vous ne lâchez rien et que vous essayez d'apprendre de vos erreurs !


Quels sont des plus grands exemple de carrière pirate sur Survi ?

Les plus grands exemples de carrière pirate sur Survi pour moi ce sont bien sur Pik et Kyo pour ne citer qu'eux.... Ce sont les plus fort, les plus riches, les meilleurs quoi... Y'a rien d'autre à ajouter si ce n'est les mecs, s'il vous plait, faites tourner quelques astuces si vous en avez vraiment marre de vous ennuyer (comme ils le laissent entendre des fois...) ça remettrait un peu de pep's dans votre carrière, un peu plus de concurrence ,ça vous ferait pas de mal !


Un petit mot pour la fin

Slevin merci de m'avoir donné la chance de m'exprimer. A tous ceux qui sont allés au bout de cette interview merci de l'avoir lu intégralement. Je vous embrasse tous et je vous aime <3
Et aussi spécial dédicace à Toy toy ma p'tite soeur que j'adore !!




Cet interview est fini mais qui passera dans les mailles du filet ? Lui ? Elle ? Ou Toi!


Slevin



------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La légende de l'île au trésor :


On raconte qu'avant l'ère de la piraterie, un bandit accompagné de son équipage, composé d'une centaine d'hors-la-loi, faisait régner la terreur sur toutes les mers, pillant et détruisant de nombreux navires. Ils effrayèrent la monarchie qui décida de convoquer les différents rois pour trouver une solution afin de régler cette immense menace.
Pendant ce temps, ignorant le danger qui les attendait, les bandits continuèrent leurs actions à l'aide de leur deux galions, armés chacun d'une trentaine de canons. Ils récoltèrent un immense trésor qu' ils ramenèrent sur leur île perdue dans la brume, où le trésor qu' il avait rassemblé recouvrit l'île entière.

Ne se doutant pas du danger qui les attendaient, les équipages d'hors-la-loi se sont réunis pour décider de leur prochaine conquête. Ils repérèrent une petite île qui comptait un grand nombre de richesse et qui servait d'entrepôt militaire. Aussitôt, les équipages quittèrent leur île secrète et se dirigèrent en direction de cette île, appelée Death Zone. A leur arrivée, ils cachèrent leur navires derrière des montagnes puis ils accostèrent. Pensant ne pas s'être fait repérer, les brigands avancèrent dans la végétation.
Mais ce qu' ils ignoraient, c'était que la royauté mondiale avait donné l'ordre de renforcer les défenses militaires de toutes les îles ! Ils arrivèrent au camp désert, quand tout à coup, ils se firent encercler par la future Marine Royale. Ils les exécutèrent jusqu'au dernier, sans faire de prisonniers et surtout sans demander la localisation de leur immense trésor.


Depuis, personne n'a trouvé cette île. Certains pensent qu'elle est perdue à jamais ou qu' elle n'a jamais existé. D'autres, cependant, racontent aussi que cette île serait vivante et qu'elle vogue sur les mers de Survivors dans l'espoir de trouver de nouveaux propriétaires...


Qui sera le prochain maître de cette Île ? Serait-ce Vous ?

Plogus


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La fondation de l'église : La Sainte Banana

Il était une fois, un jeune boeufman-wan, qui se promenait dans les champs en quête d'aventures rocambolesques. Au sommet d'un trou de taupe, il sombra dans un rêve où une apparition s'offrit à lui. Tout ébahi qu'il était, il ne put s'empêcher de saliver en voyant l'énorme banane jaune
au-dessus de lui !
Cependant, d'un coup de pelures de banane, la Sainte Banana le retient à terre en l'empêchant de la manger. Le jeune boeufman-wan fut obliger d'écouter...

-Toi, simple mortel. Écoute moi...

*en l'interrompant*

-Youha.. Une banane qui parle, j'crois que j'ai trop bu de rhum...

-Écoute moi, j'te dis ! Bon, reprenons : Toi, simple mortel, écoute-moi !

Je suis la Sainte Banana qui descend tout droit des cieux nommés : « Corbeille de fruit »,
je viens à toi pour te changer en apôtre de mon religion : La religion des Bananes.


*Coup de Tonnerre*

-Ouais, mais ça va m'apporter quoi le fait d'être de cette religion ?

-De grandes choses t'arriveront, au sens propre : Tu auras des Bananes géantes en amis !

Maintenant, va et apporte ma parole aux autres personnes de cette Archipel !
Qu'ils connaissent mon nom, mais en aucun cas, ils doivent me craindre, car je suis trop gentille!


-T'avais que ça à me dire ?

-Ouais, et alors ? Monsieur le Boeuf qui se prend pour un humain n'est pas content ?
Il se croit au dessus de tout le monde peut-être ? Pour la peine !


*Le transforme en Banane*

-Okay, remets moi en Boeufman-wan et je fonderai une église de la Sainte Banane.

J'apporterai des bananes à ceux qui en veulent, je leur vendrai des bananes pour les convertir.
Je cuisinerai de multiple recettes aux bananes ! J'aurai le sourire type banane s'il le faut ! J'élèverai des bananes !

-Euh... Peut-être pas quand même la dernière partie... Maintenant va !


Et c'est ainsi que le jeune Boeufman-wan, qui fut transformer en banane avant de redevenir normal, fini sa petite promenade à travers champs et trous de taupes et fonda l'église de la Sainte Banana !


Boeufman



------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Ce que vous pensez de ...

Bonjour à vous, pirates et piratesses peuplant les eaux de Suvivors.

Aujourd’hui, nous allons en apprendre davantage sur notre rédactrice en chef, j’ai nommé Bloody !

Mais ce qui nous intéresse surtout, c’est VOTRE opinion ! Quelle réputation cette piratesse s’est elle forgée ? C’est la question que j’ai posé à une vingtaine d’entre vous, du petit nouveau qui débarque au niveau 300. Cet échantillon représente notre belle communauté. Alors commençons sans plus tarder !

Tout d’abord je fus très étonnée car en effet 25% d’entre vous m’ont avoué ne pas vraiment la connaitre, voir ne pas la connaitre du tout ! Ceci est d’autant plus surprenant que Bloody est plus qu’active sur le forum et on entend souvent parler d’elle.

D’ailleurs 42% d’entre vous trouvent que Bloody a un fort caractère. Alors cette expression veux tout et rien dire, mais disons que Bloody aime dire ce qu’elle pense et soit ça plait, soit ça plait pas.

Néanmoins j’ai eu beaucoup de commentaire positif ségalement, près de 38% des pirates la trouvent sympathique, attachante ou drôle ! Et 13% ne serai pas contre un rendez-vous galant !

Toute fois une information des plus importantes me fut communiquée et il est de mon devoir d’informer ses prétendants ! La grande Bloodyethelflint que vous chérissez tant aurait une odeur corporelle particulièrement prononcée… De plus elle serait adepte du masochisme alors messieurs accrochez-vous !

Ainsi bien qu’elle puisse être intimidante ou énervante Bloody reste tout de même appréciée pour son travail et son dévouement pour la VDO mais également pour sa capacité d’écoute et sa franchise.



A bientot pour le prochain : " Ce que vous pensez de .." avec un autre pirate !


Tchoucrok


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Père Pirate,raconte-nous une histoire !


Grand-Père ! Raconte-nous la légende du Capitaine Valmont et de sa grotte mystérieuse!
Tu nous a promis !


Bien, bien, mes petits enfants. Approchez-vous donc !

Vous savez tous que Valmont était un des plus recherchés de la Marine et sa famille également. Aussi, il y avait une fille dans l'équipage de Valmont, âgé à peine d'un an.
Son prénom était un mystère.
Vous avez tous entendu de sa grotte encore introuvable dans les cartes et tralala.
Mais comment, il a eu l'idée de ça ? Que cache t-il dedans ?


Vieux Croûton ! Moi je sais !


Ham ham, merci du nom que tu me donnes.. Mais dis ce que tu sais ?


Un immense Trésor rempli d'or et de Chocolat !


Oui..Oui.. Il y a une rumeur qui dit que cette grotte est remplie de de lingots et de bijoux volés et non de chocolat... Ce trésor provient d'un empereur Russe.
il y a eu une grosse Bataille entre les deux camps !

Cette bataille était incroyablement sanguinaire ! Des membres et des cris volaient dans le ciel.
A cet époque, il n'avait pas d'équipements solide comme les notre, il fallait trouver des astuces pour se protéger. Pour s'assurer, le capitaine avait opté pour des habits à base de bois. Il était invulnérable ! Et aussi rusé !

Il a fait croire aux ennemis qu'ils avaient réussi à le tuer ainsi que son équipage. Ils avaient des sacoches tout au tours d'eux, à bases de peinture rouge pour faire le sang. Ils n'avaient plus qu'à attendre le moment opportun pour massacrer cet équipage Russe !
C'était un sacré Capitaine..


Ouah ! Quel Capitaine !
Mais hé le vieux ! Comment ils ont caché la fille ? Pourquoi on ne connait pas son nom ? Où ils ont caché le trésor ? ...


Du Calme ! Je sais que tu en as des tas de questions mais ça sera pour un autres jour !
Tes parents vont s’inquiéter sinon !
File ! Je te raconterai la suite un autre jour.



A suivre!


Swan


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A l'assaut du XXIe siècle, ou Kyoshiro et la vie moderne.

Au cours des années 740, Kyoshiro était un pirate sanguinaire et respecté. Aimant la fête et la débauche, il avait au cours de ses pérégrinations rencontrés d'autres grands pirates avec qui il s'était lié d'amitié. On comptait d'ailleurs dans ses relations un certain Pikpasmasalad connu pour ses nombreuses frasques scandaleuses. Durant l'hiver 74, Kyo, pris de soudaines envies de solitude, entreprit de voyager seul quelques temps. Il embarqua à bord du Régulus, son fidèle bateau au départ de Forest Gun et se laissa porter par le courant.

Pendant plusieurs semaines, sans trop savoir où il atterrirait, Kyo se laissait voguer d’île en île. Festoyant seul à bord de son rafiot, mangeant, buvant et chantant à tu tête. Il trouvait son train de vie très agréable, en effet la solitude, notion qui effrayait plus d'un pirate, n'avait jamais fait peur à Kyo. Le jeune homme y trouvait plutôt son compte. Il pouvait hurler, danser entièrement nu sur le pont de son bateau, ou boire des litres de rhums, personne n'était là pour le freiner. En parlant de rhums, Kyo en abusait un peu. Il avait en effet fait le plein avant de partir en mer, et profitait pour se ravitailler à chaque île qu'il croisait.

Au cours de sa 21eme nuit de solitude et après avoir dépassé Saltor, le vent se fit d'un coup très violent. Kyo pris au dépourvu mais en marin averti, replia les voiles, et tenta tant bien que mal de maintenir le cap. La tempête semblait si forte qu'il perdit rapidement le contrôle. Il vit cette nuit là les vagues les plus hautes qu'il n'ai jamais vu et un ciel si noir que même l'enfer devait à coté sembler coloré.
Puis le calme.


**



Kyo ferma les yeux, se laissa tomber sur le sable et décida de s'accorder quelques minutes de répits. La tempête de la nuit avait été forte et l'avait fait dérivée sur une île qu'il ne connaissait pas. Le calme semblait avoir repris le dessus, il ne restait de cet intempérie qu'une douce brise qui balayait délicatement ses cheveux bruns sur son visage. En revanche, s'il y avait une chose que la nuit n'avait pas encore estompée, c'était la gueule de bois. Le jeune homme porta ses mains à ses tempes priant pour que ce geste inespéré diminue son mal de tête. Kyoshiro n'avait jamais été un grand adepte des lendemain de beuveries. Il disait toujours avoir l'impression qu'un joueur de tambour devait s'amuser à taper sur son instrument à l'intérieur de son crane. De plus, les cris qu'il entendait au loin n'arrangeait rien à sa migraine. Il se demanda d'ailleurs qui pouvait bien crier comme ça.

Il ne tarda pas a obtenir une réponse. Il ouvrit difficilement les yeux et les referma aussitôt. Une telle luminosité était trop agressive. Il releva le buste et porta une main à son front afin de protéger ses yeux du soleil. Ce qu'il vit par la suite l'étonna ; des dizaines de personnes agglutiner autour de la carcasse de son bateau qui était délicatement venue dériver sur le sable. Bon, d'accord il n'avait pas réussi à atteindre le port mais voir un bateau échoué, ce n'était pas si rare que ça ! Bon nombre de pirates un peu trop éméchés finissait souvent leurs courses enliser sur une plage.

 -Punaise ! C'est juste énorme mec ! T'as déjà vu un bateau de cette taille ? Hurla un type à un autre.

Kyoshiro défigura le garçon. Il devait avoir une vingtaine d'année et courrait comme un fou vers le bateau. Il était blond et assez grand. Pas de chapeau, pas d'épée, pas de babioles.. Ce type là ne devait pas prendre la mer bien souvent. Son acolyte ne tarda pas à le rejoindre, un garçon du même age mais plus petit et brun. Celui ci n'avait même pas de chaussures aux pieds. « Qu'est-ce que c'est que cette île ? » Pensa Kyo. « Si Ferlan atterrit ici, il prendra le contrôle de l’île en quelques jours. Ils n'ont même pas de chaussures ! »

 - J'me demande bien c'qu'il fout là ! Le port le plus proche doit être à 10 km ! Cria le garçon brun.

Kyo entreprit d'avancer vers eux et tenter de découvrir pourquoi ces types étaient si étonner de voir un bateau. En baissant les yeux au sol, Kyoshiro remarqua un bloc de papier d'environ une vingtaine de pages sur lequel était inscrit en gras « OUEST-FRANCE ». Il le ramassa et en compris très vite le sens. La gazette ! C'était la gazette de l’île ! Il avait juste du atterrir sur une archipel encore inconnue des eaux de Survivors, tout simplement. Il poussa un soupir de soulagement à cette idée. Soulagement qui fit vite coupé quand il remarqua la date. Celle ci en effet, indiquait étrangement 01/04/2015.

 -C'est quoi ce déguisement mec ? Tu t'prends pour qui ? Jack Sparrow ?  Lança le garçon brun à Kyo d'un ton moqueur.

S'il s'était écouté Kyo l'aurait décapité sur place. De quel déguisement parlait-il ? C'était très mal venu de la part d'un type qui n'avait même pas de chaussures. Mais Kyo préféra concentrer son énergie à trouver des réponses.

-C'est votre VDO ?  Demanda t-il alors intrigué en leur tendant la gazette qu'il venait de trouver.

 -Notre quoi ?  Souffla le petit brun en riant. «Je me demande d'ailleurs qui lit encore ces journaux sur papier. Sûrement des vieux.Tout le monde lit ça sur tablette maintenant. »

 - Sur quoi ? 

-Sur tablette ! Bon sang mec ! Mais en quelle année tu vis ? 


à suivre...


LylyS


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Spotted Survivors

Bonjour à tous,

Je vous propose de faire une nouvelle rubrique, un Spotted Survivors.
C’est le même principe que le Spotted qui a fait fureur il y a quelques temps sur les réseaux sociaux…

Mais sur suvi, difficile d'être anonyme, VDO aime dire vos noms , donc on remanie les règles.
En fait, on communique le nom de l'éditeur, mais on laisse les lecteurs cherchés pour qu'il est destiné ce message.

Un petit exemple :

De Ayame, pour ??? :


" Oh toi, pirate de mes rêves, avec ton regard de fougue, accepte mes sentiments en ton égard, deviens celui qui sera a mes côtés jusqu’à la fin de notre voyage dans ces mers glacés.
A toi, mon adoré, de me répondre, si tu te reconnais dans ce texte "


Voilà ! Pour participer, rien de bien compliqué : Envoyez votre spotted à nottre mouette VDO ! Mettez comme titre "Spotted Survivors" pour qu'on puisse s'y retrouver!


Merci de votre participation a tous !


Ayame



------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voyage en enfer


Rishidam, capitaine de haute renommé ayant parcouru tant de kilomètres sur les mers que son nom commençait à être connu de tous, se tenait sur un tabouret dans une taverne tout en sirotant son rhum. Il arborait un visage assez dépité et pensif. Le tavernier tenta de faire la conversation afin de savoir le problème de Rishidam. Il annonça « Je n’sais plus c’que j’dois faire. J’n’ai plus cette fougue, cette adrénaline. Mon jeune ami, le calme est le pire ennemi des pirates … ».
A ces mots, le tavernier conseilla à Rishidam d’aller consulter le tableau d’affichage et que, peut-être, trouverait-il son bonheur…

Rishidam se leva et regarda le tableau d’affichage. Il n’y avait rien d’intéressant... Sauf ce petit bout de papier… Il le prit et lut :

« LORSQUE LE CALME EST INSTALLE, LE VIDE S’INSTALLE. MAIS IL EST DIT QUI SEME LE VENT RECOLTE LA TEMPÊTE » LE BONHEUR SERA ALORS AU CŒUR DU VENT "

Rishidam ne comprit pas vraiment le sens de ce message et demanda quelques précisions au tavernier. Il lui dit qu’il pourrait surement trouver la solution sur l’île d’Elnath, la ou le vent souffle à forte rafales. Sans grande conviction, Rishidam jeta une pièce sur le comptoir et mit
le cap sur cette île.

Lorsqu’il approcha de l’île, le ciel s’obscurcit et prit une couleur très foncée. Il débarqua sur l’île. A peine avait-il mit un pied à terre qu’un frisson lui parcouru tout le corps.
Aussitôt avait-il mit un pied à terre qu’un frisson glacial lui parcouru tout le corps.
Il s’avança vers la plage lorsque ce qui semblait être le bruit d’une voix résonnait :

« JEUNE IMPRUDENT, REBROUSES CHEMIN OU TU FERAS PARTI DES NÔTRES ! »


« Faire partis des nôtres ? » s’interrogea Rishidam. Ne comprenant pas trop le sens de cette phrase, il pénétra dans la forêt de Macalania. Les arbres avaient de drôles de forme et on pouvait presque distinguer des visages sur chacun d’eux. Rishidam pressa le pas tout en restant sur ses gardes.

Après de longues minutes d’effroi, il arriva sur ce qui semblait être l’entrée d’une caverne.
Il s’approcha doucement. Deux énormes bourrasques de vent cisaillèrent son manteau.
Des coupures rougeoyantes apparurent sur chacun de ses bras.

Il entra dans la grotte, la voix résonnait à nouveau :

« JEUNE IMPRUDENT, REBROUSSE CHEMIN OU TU FERAS PARTI DES NÔTRES »


Rishidam ne prêta pas attention à cette voix et continua sa lancée dans cette caverne humide.
Il avança d’un pas décidé lorsque soudain des cris et des rires terrifiants éclatèrent dans cet endroit. Rishidam mit une main tremblante sur sa rapière et sentit plusieurs choses passer juste à côté de lui à une vitesse fulgurante. Il se mit à courir jusqu’à apercevoir une lumière.
Il s’y rendit à grandes enjambées et s’arrêta lorsqu’il aperçu quelqu’un de dos…

Rishidam distingua une personne vêtu d’une cape noire déchiré à certains endroits avec une grande faux. La voix résonnait encore à nouveau :

« JEUNE IMPRUDENT, REBROUSSE CHEMIN OU TU FERAS PARTI DES NÔTRES »


Rishidam hurla : "J’EN AI QUE FAIRE, VOUS N’SAVEZ QU’DIRE LA MÊME CHOSE !! "
Il s’aperçut que la voix venait de la personne encapuchonnée.

Rishidam s’écria : « Qui es-tu ? Tu es la mort ? »

La voix lui répondu : « La mort ? hu hu hu ! Ce n’est qu’un déguisement ridicule,
les apparences sont parfois trompeur mon cher Rishidam ! »


Rishidam, surpris qu’il connaisse son nom, se demandait qu’elle puisse être l’identité du mystérieux personnage.

La voix lui dit : « Je peux voir à ton visage que tu t’interroges sur mon identité.
Je suis comme toi sauf que je suis le chef de cette île. Mais connais-tu l’identité de cette île ? Nan ? Tu vas bientôt le découvrir Nyark Nyark. Ah oui j’oubliais, tu peux m’appeler Malpercio,
le mal incarné ».




D’un geste vif, Malpercio dégaina un objet tranchant similaire à un sabre et découpait d’un geste net le bras gauche de Rishidam.

Rishidam ne s’aperçu que quelques instants plus tard de l’action de Malpercio et hurla de douleurs. Il tenta d’arrêter l’hémorragie tant bien que mal.

Malpercio sourit, il avait le bras de Rishidam dans ses mains. Il se mit à siffler très fort dans toute la caverne. Du bruit se faisait attendre aux alentours. Plusieurs silhouettes se mit derrière Malpercio. Rishidam aperçu que c’était des enfants, enfin ce qui semblait être des enfants.
Leurs corps étaient similaires à des pantins fabriqués de toutes pièces.

Malpercio lança le bras en direction de ces étranges créatures qui s’empressait de manger
ce membre. Pris de peur Rishidam décida de s’enfuir à toute vitesse… Mais un duel s’engagea entre Malpercio et Rishidam.. Un duel déséquilibré car celui-ci commençait à ressentir les effets de la blessure et tomba suite à trois coups bien placés de Malpercio.
La seule chose que Rishidam pouvait faire était de voir et d’attendre.
Les créatures s’approchaient doucement de lui et commençait à le dévorer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que la tête.

Malpercio créa un pantin articulé avec la tête de Rishidam puis le regarde et lui dit :

« Je t’avais bien dit de rebrousser chemin ou tu ferais partis des nôtres."


Zackfair


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nouveau Mercenaire

L'homme chargé des annonces de Dead Zone, monta sur l’estrade et s'échauffa la voix :

Oyez- Oyez ! J'ai une annonce à vous faire!

Tous les habitants se précipitèent alors vers la place afin d'entendre la nouvelle.

- Le pirate Fenris, activement recherché par la marine, pour avoir sauvagement tué des centaines d'amiraux et autres officiers, se lance dans une carrière de Mercenariat !
Ses tarifs sont présents sur sa page de description, présente à la taverne !


La foule paniqué, commença à se poser des questions sur l'avenir de leur pauvre village, vu que le pirate y résida depuis un moment. Un brouhaha se fit entendre. Énervé d'avoir été coupé par tout ce bruit, le héraut cria :

- J'ai pas fini !

Le silence se réinstalla.

- Il a élu comme Quartier Général Le SaberTooth. L'équipage a été anciennement dirigé par Kyoshiro et il a été repris par Pikpasmasalad. Cet équipage viendra donc s'installer sur cette île à proximité de la cavité qui mène à une grotte sous-marine !

Une femme enceinte se mit a pleurer de peur. Voyant ceci, Fenris sortit du toit, ou il attendait la réaction du village prit la parole.

N'ayez crainte pour vos vies et vos familles ! Je vous ai toujours défendu et continuera à le faire, tant que mon Katana sera dans ma main. L'équipage du Saber est pourvu d'honnête intention !

Rassuré la foule s'apaisa. Même un jeune homme se proposa pour rejoindre l'équipage.
Fenris rigola et lui répondit sèchement :

Bandes d'idiots ! Nous sommes des pirates. On n'a pas besoin de faibles dans notre équipage ! Vous ne ferez que de nous ralentir. Nous allons sévir sur ces eaux et remporter beaucoup de glorieux combats sur cette île!

Les habitants ont tous abandonné l’île 2 jours après...


Fenris



------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Playlist du Mois


En ce nouveau mois d'avril, la rédaction accueille sur une idée de Rubilax une rubrique toute nouvelle, toute fraîche, et qui va vous faire remuer vos carcasses de vieux loups de mers.
En effet chaque mois, une playlist d'une dizaine de chansons maximum sera présenter dans la VDO. Nous commençons ce mois-ci avec celle de Rubilax qui nous a concocter une playlist sur le thème "dance" :


Rebel Ft. Sidney Housen - Black Pearl (He's a Pirate)
BTS - War of Hormone
Tove Lo - Habits (Stay High) - Hippie Sabotage Remix
DVBBS & Borgeous - TSUNAMI (Original Mix)
GD X TAEYANG - GOOD BOY
Afrojack & Martin Garrix - Turn Up The Speakers


Nous vous invitons à faire de même, et à envoyer votre playlist à la rédaction accompagnée,
si vous le désirez d'un petit texte explicatif et/ou un commentaire de la playlist précédente.
Les chansons présentées ne doivent pas obligatoirement rejoindre le thème de la piraterie,
du moment qu'elles sont tout public la rédaction les acceptera !

Alors n'hésitez pas à nous faire partager vos coups de cœurs musicaux, qu'ils soient fait pour se dandiner, pour rire ou pour pleurer !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un joyeux Anniversaire ! A qui ? A vous !

C'est votre anniversaire et aucun pirate ne l'a souhaité ? Ils l'ont surement oubliés, ces vilains..

Light a trouvé la solution ! Un endroit de La VDO indiquant les jours spéciaux de certains joueurs : Leurs anniversaires !

Plus personne ne l'oubliera désormais ! Sauf les plus rêveurs hélàs ..




Bref commençons pour ce mois d'avril !


Ce premier avril, n'est pas que le jour d'un poisson mais celui de Nyx ! Et oui c'est son anniversaire aujourd'hui! Happy Birthday !


Le 8 Avril : Anniversaire de Mister V et Azhahel. Un doublé, faut pas le rater !


15 Avril : Celui de 3 piratesses ! Marija, Teish et NamiOnePiece ! Offrez-leurs des fleurs !


Et le 17 Avril, c'est l'annif de Dragonbleu !



Plus moyen d'oublier ! Si c'est le cas, attention à vos doigts!



----

Votre pseudo n'y est pas ? C'est que la rédaction n'était pas au courant !
Dites quand vous êtes nés par MP ( Bloodyethelflint ) ou dites le tout simplement Ici !


Un Joyeux Anniversaire ! A qui ? A vous! Un joyeux Non- Anniversaire ! A qui ? Aux autres!



------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Autant en emporte les ragots


Pikouze ne serait respecté par personne. Lors d'un entrainement, il aurait été aperçu en train de se faire pousser dans les orties par une mamie ... Le pauvre dans quel état se trouve-t-il ? Affaire à suivre.


Il semblerait qu'il y a de l'amour dans l'air entre Tchoucrok et Zackfair. A quand le mariage ?


Depuis quelques temps, Bloody aurait des soucis de lectures. Elle confondrait des noms et signerait n'importe quels contrats sans voir de quoi ça parle.


Selon un végétal anonyme: Spoken joue avec sa peluche, pendant que LylyS tente de s'introduire dans la cabine de Pikouze.Spooky lui, parle seul comme à son habitude, c'est traumatisant..

Oliveurs compte les cuillères de son service en argent, comme il y tient beaucoup. Bloodyethelflint, elle, s'embrouille avec un ananas, car elle ne peut s'empêcher de s'embrouiller.



Kyo, est bloqué au Wc depuis des heures, et personne ne l'aide. C'est triste pour lui. Lafitte prépare une soupe de cailloux que l'équipage jettera par dessus bord, dès qu'il aura le dos tourné. On ne comprend pas sa cuisine, le pauvre.


Il parait que l'honnête pirate nommé Hitman85 affiche ses exploits pour se donner du courage. Il en faut !


Darknemesis, aurait une nouvelle passion : Les flamants rose. Il en aurait embrassé une dans la cabine de son équipage. Pourquoi tant de cachette ?


Oliveurs et Pikouze ont beau ne pas être dans le même équipage ils auraient eu une relation amoureuse qui s'est mal passé.


Angeal serait en manque d'affection. Il demanderait n'importe qui en ami, allant de pirate à une mouette... Faites-lui des dons de coeurs pour le sauver !


Kyoshiro se remettrait aux fouilles pour trouver de nouveaux trésors. Bel objectif si ce n'est qu'il commence qu'à fouiller sous les jupes des filles..

Chez SaberTooth le " Chouchou " du Capitaine serait un dénommé XxThorxX ce qui en fait crever de jalousie le Lieutenant Fenris !


BarbeNoire aurait peur de la gent féminine. Il préfère répondre aux hommes et se cachent derrière eux, une fois qu'un piratesse lui demande quelque chose. A-t-il eu un terrible traumatisme avec le fouet de Marija ?


En montant à bord du saber tooth avec sa poupée, xSuicdex se serait fait refouler non pas par une, mais par deux femmes! Coup dur pour le drageur de survi!


Angeal serait effrayé par de simples mouettes. Pour lutter, il n'hésite pas à utiliser des poissons rouges comme appât pour fuir... Serait-ce le début de l'extinction des poissons rouges ?


Athribis aurait enfin déclarer son amour à un pirate , à Fenris! Elle aurait même demander à l'épouser ! Mais il s'agit déjà dun homme marié.. Comment va réagir Mirya ?


D'après nos source, le capitaine Pikouze, après avoir perdu en combat contre Fenris, puis contre son fils Oliveurs, il perdrait également contre son petit fils! Cette famille est maudit pour ce jeune capitaine!


Wide et la Marine sont de retour ! Mais pour qu'ils redeviennent forts, il faut leurs donner du thé ! Aidez-les, offrez-leurs du thé !


Pikpasmasalad aurait les chevilles enflés à cause d’un match de foot… Est-ce vrai ou il s'agit juste de ses nouvelles responsabilités ?


Oliveurs marcherait sur le pont des Sheitan, l’air penseur … Mais à quoi pense-t-il ? A prendre des vacances sur une ile à pêcher des bottes de Marine, le rêve.


Sur la place de la Potence, XSuicidex défend le maître des nudistes alias Kyoshiro… En réalité, c’est pour aller dans son lit.


Pikouze est un grand soumis de la modération … Il se fait tabasser et personne prendrait ces remarques en compte..Le pauvre..!


Certains joueurs font leurs macho… Mais une fois en difficulté, ça pleure.. C'est triste les pirates de nos jours.


Bloody serait une fille Rabat joie. Peut-être mis elle a encore des idées claires... Pour l'instant.


La légende dit que chaque personne qui veut intégrer un certain équipage, doit toucher les feuilles de salade du Capitaine. Mais n'en parlez surtout pas aux membres de l'équipage, c'est un sujet sensible !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Il n' y a pas à dire, cette VDO était remplie de tas bonnes choses ! On n'a même pas réussi à mettre tous vos textes. Ne vous en faites pas, ils seront publiés à la prochain gazette mensuelle.

Mais tout à une fin et c'est ici que la gazette se termine.


Un tout grand merci à Slevin, LylyS, Plogus, Tchoucrok, Boeufman, Ayame , Rubilax, Fenris, Pik, Thor, Light, Zack, Swan, Matt, Azhahel, Bloody, etc de votre grande ou petite participation ! C'est grâce à vous que la vigie survit!


N'hésitez pas continuer de nous envoyez vos textes, ragots, dessins etc ! Notre mouette aime ça !
On a toujours besoin de vous!



Dans le prochain numéro :

" Des chansons. Des princesses, une souris et de la fantaisie! "



Encore merci à vous et à bientôt!


------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Citation de clôture :

"Une farce doit finir au moment où elle réussit le mieux. »


Charles Cahier


------------------------------------------------------------------------------------------------------------
        Dans la peau d'un pirate sanguinaire, la pitié n'est apparemment nullement encouragée.
Game Blog
Inscription
Inscription Screenshot

Connexion Actualité


Partenaires - Copyright Survivors toute reproduction interdite.
15481 inscrits ! Créé par Kévin Picart.
Survivors est un Jeu de Pirate en ligne et gratuit.